• Tout d'abord, merci à tous pour vos gentils messages.

    Vendredi dernier le chirurgien a été obligé de retirer la sonde qui semblait mal posée (Pourtant, c'est lui qui l'avait mise ... enfin, qu'il a dit, hein, car, quelques fois ces Grands Messieurs délèguent ...)

    Le trou ne se refermant pas car tout ce que j'ingère ressort par là, de mon estomac, je vais "encore une fois" aux urgences afin de voir comment procéder pour que la cicatrisation se fasse !

    Mais là, je vais directement au CHU car marre de la Polyclinique de la Providence qui ne fonctionne plus du tout comme du temps des bonnes-soeurs : c'est devenu une pompe à fric.

    De toutes façons, c'est au CHU que démarre mon traitement pour le cancer.

    Quinze jours que cette foutue sonde a été posée et j'en suis toujours au même point, sauf que j'ai souffert et souffre encore "grâce" à une infection gentiment implantée en même temps que la sonde.

    Je ne sais pas quand tout ça va revenir à la normale mais je suis en colère de constater tout ce temps perdu, alors que je ne suis pas encore vraiment prise en charge pour le TTT.

    Je continue à vous lire sur mon téléphone, tous les matins et vos petits mots me font vraiment chaud au coeur.

    Mon entourage est formidable et ils font tous ce qu'ils peuvent pour m'aider à surmonter ces problèmes qui n'étaient pas au programme.

    Gros, gros bisoux à vous tous et ... à "dès que je suis un peu mieux" !

     


    65 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires